Pomme en difficulté. Tim Cook accuse l’iPhone Xs iPhone pour un éventuel krach boursier

36

Après des décennies de succès commercial et donc d’être la star des stars, la galaxie boursière Apple se plie le genou. Il ne s’agit pas de l’opinion de MovilZona, mais de celle de Tim Cook lui-même qui, dans une lettre aux investisseurs, vient de confirmer que les résultats de l’entreprise du milliard de dollars au premier trimestre 2019 seront inférieurs aux attentes.

A lire en complément : La dernière version bêta d'iOS 12 ajoute un nouvel Animojis

Dans une lettre sans précédent, Tim Cook avertit les investisseurs et le marché en général que les résultats d’Apple ne seront pas ceux escomptés, ce qui a été aperçu dans la publication des derniers résultats de l’entreprise, où Apple a clairement indiqué qu’elle ne donnerait jamais plus de résultats commerciaux. C’est alors qu’il a été confirmé que les ventes d’iPhone n’augmentaient plus comme la mousse, ce qui a fait oublier aux utilisateurs et aux analystes qu’Apple gagnait plus d’argent pour l’augmentation du prix de l’iPhone X.

A voir aussi : Apple AirPods 2 pour se concentrer sur la santé

Regardez l’interview complète de CNBC avec Tim Cook, PDG d’Apple de CNBC.

Aujourd’hui, cette alarme non activée a été déclenchée par le fait que c’est le propre PDG de l’entreprise qui avertit les investisseurs que de mauvais résultats, ou pas aussi bons que prévu, sont encore à venir. Qu’il soit clair qu’Apple continuera à faire de l’argent, beaucoup d’argent, -environ 130 millions de dollars nets en espèces et une marge nette enviable de 38%- mais moins que prévu et qui est payé cher en Bourse. De plus, dans une entreprise d’une telle ampleur, tout changement de cap affecte et alerte toute économie, tout économiste ou analyste quel que soit le secteur. Nous sommes donc confrontés à une alerte ou à une nouvelle qui sort du projet sectoriel, car elle affecte l’économie en général.

Tim Cook dudando

Causes selon Tim Cook

Dans la lettre que le PDG de la société a envoyé à la SEC (U.S. Securities and Exchange Commission) et donc à ses investisseurs reconnaît que l’iPhone X est arrivé en Q4 2018 au canal de vente, un peu tard selon Apple, tandis que l’iPhone X l’a fait au début de 2018, pour atteindre sa force de vente dans le reste du T4, qui sera désormais impossible par la date de départ retardée de l’iPhone Xs. Cook assure également que la force du dollar en tant que devise fera ses preuves au prochain cours de l’action Apple, réduisant ses objectifs de profit de 200 points.

Mais le pire pour les puristes d’Apple est encore à venir. Cook dit textuellement dans sa lettre que l’entreprise a dû faire face au lancement de nombreux produits et qu’il y a eu des problèmes d’approvisionnement qui ont nui aux ventes de certains d’entre eux – ce qui est inhabituel dans l’entreprise au cours de la dernière décennie. Les Apple Watch, MacBook, iPad Pro et AirPods ont vu leurs ventes « restreintes » ce trimestre, notamment en Chine, nous les expliquerons plus loin. La lettre mentionne également que le renouvellement d’Apple par les utilisateurs a ralenti le rythme.

Apple cotización en Bolsa

La Chine est aussi à blâmer

Sur la liste des problèmes de Tim Cook, il y a bien sûr la Chine. Le géant asiatique, à la mode ces derniers mois pour la énième tombola Donald Trump, va également être l’un des cauchemars de l’entreprise. Selon Apple, la Chine est au milieu d’un ralentissement économique – Septembre est le pire trimestre en 25 ans – qui a commencé au milieu de 2018, brisant la tendance à la hausse des ventes d’iPhone et autres produits que l’entreprise a connu dans ce pays ces dernières années. Tim a déclaré sur CNBC qu’il est sûr que la tension entre les deux pays a mis quelques points de pression supplémentaires sur l’économie chinoise. La raison ne manque pas.

Cook assure dans la lettre que la Chine est un détail de plus d’une macroéconomie mondiale qui ne vit pas son meilleur moment, où en outre, ajoute le PDG d’Apple, il ya de moins en moins d’opérateurs avec des subventions, ce qui ne bénéficie théoriquement pas Apple. Rappelons que la subvention des terminaux permet un accès moins cher à des terminaux plus chers comme ceux de la pomme mordue. Commenter que Tom Cook dit dans sa lettre et souligne dans les déclarations du CNCB qu’une autre des causes de la chute des ventes d’Apple est la forte baisse des prix de remplacement des piles d’Apple.

puños eeuu china fbi moviles chinos

Les chiffres qu’Apple donnera

Apple avait projeté des recettes dépassant largement les 90 milliards de dollars, avec un plafond de 93 milliards et un minimum de 89 milliards de dollars, pour atteindre aujourd’hui un maigre 84 milliards. En d’autres termes, 5 000 de moins au mieux et pas moins de 9 000 si les pires prévisions se confirment. Quoi qu’il en soit, une forte baisse en pourcentage pour la plus grande entreprise au monde.

Apple Watch Edition de 10.000 dólares.

La première réaction n’a pas tardé à venir et la signature de la pomme mordue s’effondre au moment où nous faisons cette chronique 7%. Beaucoup par rapport à son histoire stellaire de ces dernières années comme une valeur et une burrada en milliards, étant donné que nous parlons de la plus grande entreprise mondiale et du grand « mouvement » de la bourse mondiale, ainsi que des indices Nasdaq, Dow Jones et SP500 que nous pouvons dire déplacer le monde. En fait, la CBNC, l’une des chaînes financières par excellence a lancé un tweet assez significatif sur le sujet. Si Apple ouvre demain avec la valorisation qu’elle donne actuellement sur le marché fermé, elle le fera avec une valeur inférieure à 400 milliards de dollars si on la compare à son maximum historique début octobre… ou ce qui est le même, 37% moins de valeur dans ses actions. Et c’est un sujet tellement brûlant que le tout-puissant Bloomberg, roi de l’information boursière, dit que c’est une décision jamais vue dans les deux dernières décennies de l’histoire d’Apple. De plus, la même source indique qu’elle savait qu’il y a plusieurs mois, plusieurs grands fournisseurs Apple avaient considérablement réduit leurs prévisions de travail. En d’autres termes, en citant Bloomberg « qui suggérait que quelque chose n’allait pas ».

Décision de grand tirant d’eau

En dehors des données et de la bibliothèque des journaux, il n’est pas risqué de dire que les choses doivent être très mais très sérieuses chez Apple pour que le PDG lance une nouvelle version d’Apple. courrier d’une telle ampleur. Il sait mieux que quiconque ce que ce communiqué va produire, donc la pression doit être très forte pour avoir pris cette décision. Il est clair que demain sera une journée chargée pour Apple et qu’à partir d’aujourd’hui jusqu’à la prochaine présentation des résultats Apple le 29 janvier donnera beaucoup, mais beaucoup à dire. On va garder un oeil ouvert.

Les clés de l’actualité

Apple abaisse ses prévisions de bénéfices d’environ 5 milliards de dollars.
C’est la première fois dans l’histoire récente que le PDG de l’entreprise fait état d’une telle
situation – le cours de l’action d’Apple chute à 8% sur le
marché des heures supplémentaires – L’entreprise base ses problèmes sur l’iPhone X et son arrivée tardive en magasin
– L’économie chinoise ralentit, affectant les ventes et le renouvellement des iPhone.

vous pourriez aussi aimer