Huawei Mate 20 Pro : lorsque la technologie est mesurée en nanomètres

26

Chaque fois que l’on parle de l’excellence d’un smartphone et de son processeur, on parle de « nanomètres » ; en termes absolus, un nanomètre est un milliardième de mètre, si l’on préfère un millionième de millimètre. Cette mesure est utilisée par les services R&D de technologies de pointe comme Huawei pour créer le cerveau de leurs smartphones à partir de zéro.

Lire également : L'écran des Huawei P30 et P30 Pro révèle de nouveaux détails

Plus la mesure est petite, plus le processeur est efficace, comme c’est le cas avec la puce Kirin 980 du Huawei Mate 20 Pro. C’est l’un des rares microprocesseurs sur le marché fabriqué en technologie 7nm. Les processeurs 7nm dont les transistors internes se chiffrent en milliards et ne sont visibles qu’avec des microscopes électroniques, ont été précédés par des procédés de fabrication de 22, 32, 90 ou jusqu’à 10.000 nanomètres à l’aube de l’informatique moderne.

Technologie microscopique

Grâce au développement de cette technologie, le Kirin 980 du Mate 20 Pro occupe une petite surface de seulement 74,12 mm2. Cela se traduit par une taille beaucoup plus petite qui permet une meilleure dissipation de la chaleur interne générée et une consommation plus efficace. De plus, la réduction de la puce laisse de la place pour d’autres composants internes, ce qui élargit les possibilités de ce que nous pouvons faire avec notre smartphone.

A lire aussi : Moins cher que Black Friday. Le prix du Huawei P20 tombe à 399 euros

Kirin 980 01

Les avantages de cette mini-guarizon de processeurs sont multiples. Tout d’abord, un nœud plus petit peut accueillir le même nombre de transistors, ce qui permet d’obtenir plus de puces à partir de chaque tranche de silicium. Cela se traduit par une réduction des coûts de fabrication et, par conséquent, les fabricants comme Huawei peuvent être extrêmement compétitifs en termes de prix. Nous pouvons également profiter de l’espace libre laissé par le nœud de fabrication pour inclure plus de transistors, ce qui augmente considérablement les performances de l’appareil.

Moins de consommation, plus d’autonomie

Une autre conséquence positive du développement de puces à 7 nm comme la Kirin 980 est une consommation d’énergie plus faible, en raison de la distance plus courte entre les transistors et de l’énergie plus faible générée pour la transmission entre eux. Tout n’est pas milliampère, car bien que le Huawei Mate 20 Pro intègre une grande batterie de 4200 mAh, le processeur est responsable de sa grande autonomie grâce à une gestion efficace de l’énergie.

huawei mate 20 pro

L’avenir est nanométrique

Bien qu’il y ait encore beaucoup à voir dans la technologie de fabrication à 7 nm, Huawei investit chaque année pour que son département R&D travaille constamment à la mémorisation de ces processus. Il est peut-être trop tôt pour parler de processeurs 5 nm pour nos mobiles, mais le moment venu, nous n’avons aucun doute que Huawei sera à l’avant-garde.

vous pourriez aussi aimer