Apple déclare la guerre aux applications pirates de Spotify, Pokémon Go ou Angry Birds

28

Les développeurs spécialisés dans la modification des applications originales de sociétés célèbres telles que Spotify, Rovio ou Niantic, sont en vue chez Apple. Les pirates logiciels ont réussi à « pirater » une technologie conçue par Apple pour pouvoir distribuer des versions modifiées d’applications, ce qui leur permet de contourner de nombreuses restrictions, de supprimer des publicités ou de tricher aux jeux.

A découvrir également : iOS 13 ne fonctionnerait pas sur iPhone 6S et les modèles antérieurs

Selon Reuters, ces pirates logiciels utilisent des certificats numériques Apple pour permettre aux utilisateurs d’installer des applications modifiées telles que Angry Birds, Pokémon Go, Spotify ou Minecraft. Ces applications modifiées échappent au contrôle d’Apple et des sociétés qui les ont initialement développées. Le but de ces modifications est d’obtenir certains avantages et de contourner les restrictions, de sorte que ni Apple ni les fabricants d’applications ne reçoivent un seul euro.

Alerte de nouveaux crimes de vol d’identité affectant l’iPhone

A voir aussi : Le nouveau bogue FaceTime empêche d'ajouter des personnes aux appels vidéo sur iPhone

Ce qui a été payé, est gratuit

Il s’agit d’une sorte de « top-blanket » de logiciels numériques. Il existe des versions modifiées de Spotify où un développeur externe a supprimé les publicités et vous permet de télécharger la musique en ligne sans payer un seul euro, par exemple. Dans des jeux comme Minecraft ou Angry Birds, les pirates permettent au joueur d’accéder à des objets payants ou de tricher gratuitement.

spotify premium gratis

Les pirates ont réussi à pirater le certificat d’entreprise d’Apple, qui permet à certaines applications de s’installer sur l’iPhone sans avoir à passer par l’AppStore. C’est le système utilisé par ce type d’applications pirates. Évidemment, le danger d’installer des logiciels non officiels est intrinsèque. Le pirate pourrait introduire un code malveillant avec la réclamation App modifiée et pleine d’options gratuites qui étaient auparavant payées.

iOS 12 a une faille de sécurité qui permet à vos photos d’être volées

Le combat commence

Les principaux distributeurs de logiciels iPhone piratés sont des sociétés telles que TutuApp, Panda Helper, AppValley et TweakBox, qui possèdent souvent leur propre site Web. Des entreprises comme Rovio, Spotify, Niantic ou Microsoft ont décidé de collaborer avec Apple pour détecter et poursuivre ce type de logiciel. Dans de nombreux cas, les utilisateurs qui choisissent d’installer ces types d’applications modifiées pourraient perdre leurs comptes en étant bannis. Il y a également un risque de mettre en danger les données personnelles, car ces applications modifiées pourraient intégrer un code pour voler des données personnelles en arrière-plan.

vous pourriez aussi aimer